Les Fêtes en Argentine

Passer Noël avec plus de 30 degrés, jeter des pétards à minuit ou encore manger des repas typiques sont là quelques exemples de la façon dont les argentins célèbrent les Fêtes de fin d’année.

Nous sommes le 24 décembre et, comme presque partout dans le monde, celle-ci est une date très spéciale. Sauf que cette fois on n’est pas en France, même pas en Europe mais…en Argentine ! On vivra une semaine absolument festive dans un pays qui reçoit toujours Noël et le nouvel an en période de vacances. Mais il n’y a pas que ça qui marque une différence avec la France. Commençons donc par le menu : que mangeons-nous pour les Fêtes ?

Photo: Cristian Morón
Photo: Cristian Morón

Sur la table du réveillon de Noël comme pour le 31 décembre on trouvera une variété de plats mélangeant la culture argentine et pour un peu, la culture américaine. Il est déjà 22h donc on peut s’approcher de la table. Les entrées seront normalement froides : tour de crêpes avec des légumes et de la charcuterie à l’intérieur ; des sandwichs variés ; le typique bras gitan ou même les classiques empanadas. Dans certaines maisons on prendra même le temps de préparer un autre classique : le vittel tonné, des fines tranches de viande avec de la sauce aux anchois.

Les plats principaux sont fidèles à la tradition argentine et placent les viandes au centre. Certains y préparent les déjà populaires asados (barbecues) mais comme on sait que c’est à l’occasion de dates spéciales on fera plus d’efforts ! Ce sera le moment de déguster du porc ou de la chèvre façon barbecue ou feu de bois, avec un long temps de cuisson. Il faut se rappeler qu’on est en plein été et dans un pays ou le thermomètre peut dépasser les 35 degrés sans problèmes ! Donc si on n’a pas trop envie de lutter contre la chaleur, les plats froids seront donc la meilleure option : roulé de poulet, salades variées, ou même tomates farcis.

Il vaut mieux se presser car dans cinq minutes il sera minuit ! Donc on mettra la radio pour entendre l’heure exacte et faire cette pause avec le dessert. Évidemment on saluera tous les membres de notre famille et on sortira aussitôt. A ce moment, positionnés sur le trottoir, on jettera dans la rue des dizaines de pétards et feux d’artifices pendant au moins une quinzaine de minutes. Une fois que le sac sera vide, il sera temps d’aller voir le sapin car le Père Noël sera passé et aura laissé plein de cadeaux.

Normalement, les enfants qui sont déjà en train de jouer avec leurs cadeaux échapperont au dessert, mais pas les adultes. Du nougat, des chocolats et des pralines sont parmi les desserts les plus caloriques, plus proches de la tradition américaine et de son climat d’hiver. De la salade de fruits et de la glace pourront être aussi présentes pour aider à combattre la chaleur de l’été.
En ce qui concerne les boissons, on prendra du vin rouge ou blanc pour l’entrée comme pour le plat principal. A minuit, nos verres se rempliront de champagne et accompagneront le dessert avec du cidre, du ponch (mélange de rhum et jus d’orange) ou du clericó (mélange du vin rouge et fruits variés).

Finalement, notre soirée verra la fin entre 4 et 7 heures du matin, selon ou on se trouve et selon les traditions de chaque famille. Les argentins donnent une valeur plus familiale voir spirituel à Noël. C’est donc pour cela qu’ils passeront le 24 avec ses proches tandis que le 31 décembre est perçu plutôt comme une date pour fêter avec des amis, le moment parfait de se revoir avant de partir en vacances !

Esto sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.